Noëlle Echiffre                                                                                                        Accueil Noëlle Echiffre
                                                                                           
 
Jean est mort







Jean est mort et se profilent sans lui
Symbiose et pas de côtés.
Opposition récidive, l’immuniser du décalé
Appétence à embrasser ses ancrages supposés.









Le confinement y est de lui avoir succédé.
Sa respiration ample. Un dernier souffle.
Ce qu’il a pu prononcer en père d’adultes
Construits ailleurs et heureusement.




















De son intimité, inviter : des alliés y sont.
Les remous de l’existence vers l’inanimé.


































N’empêche décalées la tolérance en conscience, ténacité de la chair.
Et traversée avec lui deux pas au-delà de la vie.






























A la suite du confinement estimer faute de quoi
Solidaires comme seul moyen
Décalés seront d’autres réfractaires, alors !
De ma place en équilibre sur l’espace.









 

  • Christine et Hervé dit :
    8/5/2020

    Présence et Élégance...
    Grand Merci !
    Christine et Hervé.

  • Sophie dit :
    3/5/2020

    Souffle coupé, eau des larmes .
    Avec toi sans lui.....

  • Cachou dit :
    1/5/2020

    Que dire ... ? Empathie, compassion, tristesse.

  • Claude HERSANT dit :
    1/5/2020

    Tellement touchée par ces mots et ces photos.

  • Soëzic dit :
    1/5/2020

    Suc et moëlle, tu n’as pas fini de nous tenir éveillés.
    Merci pour toutes tes antennes pleines de vie.
    Merci Jean...

  • Catherine Trapenard dit :
    1/5/2020

    Une vie partagée
    Je t’embrasse

  • Danielle de L. dit :
    1/5/2020

    C'est beau, c'est lui, c'est toi, c'est vous …

  • Catherine E dit :
    1/5/2020

    J'ai lu et relu ces lignes, qui de plus en plus, me parlent... Je t'embrasse Noëlle ...

  • myrtille dit :
    26/4/2020

    Merci maman.



  •