Catherine Estrade





                                             La Pluie vole en éclat


 
La pluie vole en éclat sur le mat
embarquée par le rire des mélodrames pianistiques
 
Tape sur les carreaux
Ordinaire des mots redits berceuse morne
 
Et mouillés les oiseaux s’envolent
papier mâché sur les branches évidées
trépassées
 
Se répète le tourbillon du soleil et de la lune
Infiniment jamais pareil
et sur le phénix se fige
la lumière hypothétique aux aguets
qui s’enfuit
 
La pluie tambourine mots maudits
sur les carreaux

 



 
 
 



pour commenter c'est ici