Noëlle Echiffre                                                                           Accueil Noëlle Echiffre

                                        


 
Par inspirations, des séparations renouvelées



 











 

























 

















 





 

  • noelle echiffre dit :
    7/3/2019

    C'est amusant de s"y retrouver aussi bien dans chacune de vos représentations ! Et vraiment je ne voudrais pas par une réponse mettre fin à une imagination qui flirt si bien avec ce qui était donné à voir...La couleur rouge de l'érable à Kyoto n'y était pas encore à Kanasawa !

  • christine G dit :
    6/3/2019

    on se demande si c 'est la réalité de leur travail ou une mise en scène chorégraphique. Magnifique! Merci Noëlle.

  • Antoine de Rancourt dit :
    6/3/2019

    J'aime beaucoup. Les deux premières surtout qui m'intriguent au premier regard, mais aussi pour ses couleurs (la première) et "la scène" (la deuxième) qui ouvre à l'imaginaire

  • Catherine O dit :
    5/3/2019

    J'aime l'agencement, l'étagement des photos qui est une pour moi une approche progressive de l'intimité des personnages.
    Les photos du haut sont magnifiques, par leur sujet (arbres splendides, chapeaux comme une danse), leurs lignes et leurs couleurs.

  • Claude HERSANT dit :
    5/3/2019

    Elle est étonnante cette série, on ne comprend pas trop à quelle activité se livrent ces personnages, en un ballet silencieux et sérieux. Les photos du haut sont particulièrement belles avec les contrastes et la couleur des arbres.

  • Anne-Marie dit :
    4/3/2019

    Les deux premières photos sont étonnantes ; Pour l'interprétation, je propose "épilation des mauvaises herbes"

  • Catherine dit :
    2/3/2019

    Dans les deux premières photos il y a un grand mystère. Ces deux hommes chapeautés m'intriguent... C'est l'ancien monde, les pieds sur terre, ramassant quelque chose de probablement essentiel. Dans les dernières images, on s'approche des cieux, on a la tête visible et on coupe, on défait, peut être même qu'on détruit. C'est notre monde. Bref, il y aurait beaucoup à écrire sur ces images là.

  • Cachou dit :
    2/3/2019

    Mais que font-ils ? Ils ramassent des pignons de pin ? ...
    J'aime beaucoup la première photo. Belles couleurs et belles lignes qui s'entrecoupent ...

  • Missoffe Flor3nce dit :
    2/3/2019

    En phase totale avec la première phrase de Marie-Lys... ! Le monde irait tellement mieux ainsi.... et tes photos nous le d?montrent si bien...

  • Nicolas dit :
    2/3/2019

    Merci pour cette respiration.

  • Elise dit :
    2/3/2019

    Beaucoup de mystère ici

  • noelle echiffre dit :
    2/3/2019

    merci Marie-Lys,
    Ah oui l’électricité bien sûr ! je ne l'avait pas perçue...

  • Marie-Lys dit :
    1/3/2019

    Donner à voir et à entendre plutôt que d'imposer ou de s'imposer. Voilà ce que me suggère tes photos en droite ligne de ce que je ressens actuellement. Le Japon grâce à tes photos me murmure que c'est un pays de gestes ancestraux et en même temps l'électricité et donc la modernité y a cours. Plus d'étiquettes ou de jugement rapide, laissons-nous pénétrer par ce qu'on voit et qu'on ressents....



  •