... en herbe


                       "... en herbe"


 
Je ne suis pas plasticienne, mais j'ai toujours aimé les arts.
J'exerce le métier d'enseignante.
Il me semble essentiel de donner aux enfants un espace de création.
Je leur laisse d'abord du temps, beaucoup de temps de découverte, d'expérimentation des matériaux, travail également fait par les collègues des classes précédentes. 
Ensuite je pose des contraintes. Je mets en valeur les idées fortes, les trouvailles. Je félicite, j'encourage, je crée une émulation, ... et puis je lâche la bride...
 Et je suis à chaque fois émerveillée de la créativité et du sens de la composition des enfants. 
ABZ aussi, qui m'a proposé et a monté cette exposition. 
Les oeuvres que vous voyez ont été réalisées  par des élèves de quartier REP+, le brassage culturel n'est peut-être pas étranger à un tel foisonnement. Ou bien est-ce simplement le jeune âge des enfants, leur propension à être dans le jeu et l'immédiateté de l'action, sans chercher un résultat ? 
 
Il ne s'agit que d'un échantillon, le miracle se reproduit chaque année.
 
Laissons l'enfant faire...
 
 


La danseuse  
Oussama 4 ans


 
   


Khava  4 ans et demi


 
  • Fabien dit :
    6/2/2019

    Toujours fasciné par les dessins d'enfants, très jolie présentation aussi.

  • DANIELLE dit :
    6/2/2019

    Voilà qui me ramène vers de très beaux souvenirs, du temps où j'étais enseignante. Je ressens à nouveau cette énergie vive et sans limites qui s'exprime. Les enfants sont tous "artistes", c'est à dire créatifs et expressifs , comme nous aussi l'avons été, et pour peu (ou beaucoup) qu'on leur offre l'espace et les moyens.... Merci pour ce joli partage

  • Claude HERSANT dit :
    5/2/2019

    Merci pour cette expo rafraichissante, la spontanéité des jeunes enfants est un cadeau.

  • noelle echiffre dit :
    5/2/2019

    j'aime beaucoup l’élan qui semble protéger cette forêt de papiers colorés. la danseuse d'Oussama nous invite, Kheva y va de ses pierres amoncelées, voyage en bateau pour une ville du côté de Shana.
    Un grand merci à vous pour leur avoir donné de si bons outils et s'en servir en les oubliant !
    Très belle idée de temps d'enfants à l'Asile au bout du Zinc.

  • Sandra dit :
    3/2/2019

    Me met la larme à l'oeil... La musique peut être aussi, mais surtout la fragilité de ces merveilleux dessins colorés. Merci

  • Catherine dit :
    2/2/2019

    Cachou a tout dit. Pour moi c'est celui de Shana que je retiens: parce qu'il est écrit en tout petit dans le coin inférieur gauche du dessin: "c'est un arc en ciel" et que justement je ne sais pas où il est passé cet arc en ciel :) Il faut l'inventer avec elle. Merci pour le prêt de ces dessins très émouvants, venant d'enfants de planètes bien différentes.

  • Cachou dit :
    2/2/2019

    Les peintres disent souvent qu'il leur faut toute une vie pour réapprendre à peindre avec spontanéité, comme un enfant. Et je veux bien le croire !! Quelle créativité, quelle explosion de formes et de couleurs. Je suis particulièrement touchée par le "paysage" (?) du petit Isham -5 ans- visible à 0:34 sur la vidéo. Je ne sais pas ce que lui voulait y montrer, mais j'y vois tout un monde, et un monde merveilleux !
    Bravo, belle démarche, et merci à ABZ pour ces rayons de soleil ...



  •