Catherine O                                                                                     Accueil Catherine O


                                                                    Bashung
 
Survoler l'océan 
Tirer un trait sur les flots 
Laisser les creux, la houle 
les sombres profondeurs
les monstres marins 
 
Mais les forêts de corail 
Mais les bateaux et leurs voiles
 
Survoler l'océan 
Voguer à dos d'oiseau 
Laisser le froid des eaux 
les récifs assassins
 
Mais l'odeur des embruns 
Mais la lumière de l'écume 
 
Survoler l'océan 
Vite, arriver juste à point 
 
Mais le chant des pirogues 
Mais la douceur des arpèges 
Mais la couleur des lagons
Mais le froissement des oursins 
Les forêts de corail 
Les ailes des bateaux.
 
 
Catherine O, 14 mars 2009

  • Henri dit :
    7/5/2019

    Il est beau ce poème. J'aime ces "mais" qui donnent du rythme et du contraste

  • Claude Hersant dit :
    2/5/2019

    Tu écris comme on peint, c'est dire si j'aime ! Merci pour ce voyage.

  • Cachou dit :
    1/5/2019

    Quelle musicalité, et quelles visions ... Ah oui, Catherine ! Donne-nous encore souvent à planer ainsi au-dessus des flots !